Note utilisateur: 0 / 5

Etoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactivesEtoiles inactives
 

Ouest-France du 31 août 2016


 

 

Un nouveau parrain pour Muco 29 ! Chaque année, cette association qui lutte contre la mucoviscidose fait appel à un joueur d'En Avant. Et cette saison, c'est le défenseur Jonathan Martins-Pereira qui a été choisi.

« On cherche des gens matures, des pères de famille. Des joueurs qui respectent la parole donnée. On voulait déjà Jonathan après la finale de la Coupe de France en 2014, mais il était parti à Troyes. On lui a finalement proposé en mai dernier, il a accepté tout de suite », se réjouissent Raymond Milin et Daniel Le Bihan, de l'association Muco 29.

Le rôle du parrain : récupérer un maximum de maillots portés par d'autres joueurs, au fil de la saison et au gré des rencontres face aux équipes adverses. Des maillots qui seront ensuite vendus aux enchères sur internet. L'argent récolté permettant de financer la lutte contre la maladie.

« S'il peut, on demande également au parrain d'être présent au tournoi régional débutant qu'on organise le 1er mai, à Plouescat, dans le Finistère », précise Daniel Le Bihan.

« Je suis touché »

L'association Muco 29, qui vient de fêter ses 30 ans, a tissé des liens avec En Avant depuis maintenant dix ans. « Le premier parrain du club était Coco Michel », souligne Raymond Milin, le président.

Après Lionel Mathis, Thibault Giresse ou encore Julien Cardy, c'est donc Jonathan Martins-Pereira qui va partir à la chasse aux maillots. « J'essaierai d'en ramener le plus possible. J'ai déjà commencé à travailler, on a récupéré le maillot de Marseille ! », explique le défenseur.

Avant d'ajouter : « Je suis touché qu'on ait fait appel à moi. Et je serai dévoué à la cause. J'ai un ami proche, membre du Kop, lui aussi atteint de la maladie. » L'association, qui peut compter sur un réseau d'actuels et anciens ambassadeurs, réussit à vendre environ 130 maillots par an. L'année dernière, avec toutes ses actions, elle a remis un chèque de 70 000 € pour lutter contre la mucoviscidose.